lundi 23 février 2009

Sans censure ni frioriture

Là, je pète une coche! C'est peut-être l'épuisement accumulé des deux dernières semaines à soigner tour à tour ma marmaille. Ou bien la fièvre qui m'afflige ses derniers jours. Mais là trop c'est trop! La lecture de cet article m'a totalement écœurée. C'est pour moi une gifle en pleine face!
J'avais fait l'année dernière des démarches pour terminer ma formation d'orthophoniste. Pour apprendre à mon grand désarroi, qu'il fallait être de nationalité française pour être admise!

Puis pour trouver de l'emploi, juste en paperasses, c'est assez pour décourager les plus coriaces! De plus, au renouvellement de ma carte de séjour, en tant que regroupement familiale, on m'a demandé de signer un papier attestant que je renonce à un travail rémunéré en France!

Laissez-moi vous dire que l'Entente Québec-France c'est pour les Français...c'est pas pour nous.

La seulement chose qui me console, c'est de savoir que nous n'avions jamais l'intention de nous installer ici pour toujours. Et dans mon cœur...je suis déjà partie....




(copie-collé de la page d'inscription )

CAPACITE D'ORTHOPHONISTE
Responsable / Under the responsability of:G. DARCOURT
Objectifs / Objectifs :
Certificat de Capacité d'Orthophoniste
durée des études: 4 ans

Conditions d'admission / Admission conditions:
Concours d'entrée

Pour pouvoir Présenter ce concours, il y a pour Nice, 2 impératifs à remplir :

1 - Posséder le Baccalauréat ou une équivalence,
2 - Etre de Nationalité Française. Les droits d'inscription pour le Concours s'élèvent pour 2007 à 77€.

Les épreuves écrites d'admissibilité au concours sont organisées courant Mars.
L'oral d'admission a lieu début Juillet.


Débouchés / Openings:

Certificat de Capacité d'Orthophoniste
Installation en qualité de Profession libérale
Possibilité de trouver un emploi dans des Centres Spécialisés, dans les Services hospitaliers


Modalités d'inscription / Registration details:
Faculté de Médecine - Ecole d'Orthophonie, avenue de Vallombrose,
06107 - Nice cedex 02
Tel: 04 93 37 76 05



Puis tant qu'à y être...

J'avais rien écrit suite à l'article de Stéphane Laporte sur le très controversé "la plotte à terre".

Même si... dans la même semaine mon voisin lâcha à la rigolade un Ta-ber-na-cle à mes enfants.

Même si... à un anniversaire d'enfants le week-end d'avant, y'avait un père sans dessein qui a commencé à se foutre de ma gueule en imitant mon accent à chaque mot que je prononçais. Pour lui c'était très drôle!

Stéphane Laporte a visé dans le mille. Son texte est d'une vérité rafraichissante. Honnête et direct. Mais certains sont pas content. Faut pas se fâcher trop fort...parce qu'on est gentil nous. On est tolérant. Ben voyons...c'est drôle l'expression "la plotte à terre".

Mon expérience ici m'aura appris que ma gentillesse est vue comme une faiblesse. J'ai du me faire une carapace face à la méchanceté rencontrée quotidiennement. Je prend les choses moins personnelles, mais je souris aussi beaucoup moins qu'avant....

14 commentaires:

Olivier de Montréal a dit…

Tu sais, j'y ai droit aussi ici... des Québécois qui rajoutent des "Putain heuuuu" pour faire plus "parisien".
On m'a aussi sorti: "alors (heuuu) il parait que t'as le cul bordé de nouilles (heuuu) ?"

Y'a des ignorants partout hein...

Olivier de Montréal a dit…

Ca me fait un peu de peine de lire ta conclusion. Hervé a eu la même à propos du Québec...

Mais bon, je comprends, hein

Allez, courage pour la fin.

O. :)

Shandara a dit…

Comme je comprends bien ce que tu ressens... j'ai vécu des moments difficiles aussi, on se sent tellement pas à notre place parfois..

Concentre toi sur le positif et laisse le négatif à côté... c'est la seule façon d'avancer et de se sentir bien dans un pays étranger. En attendant la suite... :)

Shandara a dit…

Ah oui pis console toi en te disant que tes enfants vivront un peu la même chose en revenant ici... ils seront les p'tits français :)

Kev est le français depuis son retour, même s'il n'a pratiquement plus d'accent maintenant ;)

Moi je suis l'acadienne... tout un mélange hein? hihi... faut bien en rire!

Beo a dit…

Je te dis qu'on tombe de haut des fois hein!

C'est vraiment dommage de ne pas avoir de possibilités de travail"intéressant" dans notre domaine.

Moi aussi je vois bien que souvent ma gentillesse ou le respect qui nous est coutumier devient de la bonasserie mal perçue par ici. Dommage!

Bon courage!

Jennifer a dit…

Olivier : Je n'en doute pas une seconde...c'est pas facile tous les jours l'expatriation.

Bon hier, j'ai eu une petite montée de lait. Aujourd'hui est un autre jour :). Et il y a tellement de belles choses ici ...comme le magnifique soleil cet après-midi. Je suis quand même pas dans le pire des environnements ;).

Jennifer a dit…

Shandara : Nous sommes venus pour les opportunités de voyage. Même si la cadence a sensiblement ralentie ces temps-ci. Je veux profiter au maximum de mon temps ici.

C'est l'accumulation d'un tas de petites choses qui m'a fait réagir.

Ah! mon dieu! je sais que ça sera pas évident pour les enfants. Ils sont maintenant très bien adaptés à la vie française. Au moins, ils comprennent l'accent québécois et les expressions. C'est déjà, ça de gagné :).

Jennifer a dit…

Béo: Merci Béo! C'est vrai que c'est dommage qu'il faut que je reviennes au Québec pour poursuivre mes aspirations professionnelles.

Mais bon. Notre aventure ici nous a apporté tellement de belles choses à nous et à nos enfants. C'est une expérience que je recommencerais sans hésitation.
Il faut pas que j'oublie la chance que l'on a :).

Véronique a dit…

Je suis vraiment triste et désolée du comportement de mes compatriotes! Ce qui me fait rire, c'est qu'ailleurs en France on se moque bien de l'accent du Sud, alors ça lui va bien au père idiot de se moquer du tien. Il y a des imbéciles partout, malheureusement...
Pour ce qui est de la gentillesse, c'est bien pour ça que je me suis sentie si bien au Québec. En France, je ne supportais pas l'aggressivité inutile dans les rapports quotidiens. Tu me rappelles pourquoi je ne serai jamais tentée par un retour au pays. Bon courage pour la fin de votre séjour et j'espère que les bons souvenirs sauront effacer ces mauvaises expériences...

Danielle a dit…

C'est bien vrai que les ententes ne sont pas faites pour nous... On se heurte sans arrêt au fait que nous ne sommes pas de nationalité française... Oui, au niveau des petites moqueries sur l'accent, on peut retrouver la même chose au Québec, par le même genre de petits comiques, et c'est un moindre mal... ce qui m'énerve, c'est le fait qu'en France, on soit considérés, souvent, comme le petit cousin pas fin, fin... Le petit cousin qu'on cache un peu et qu'on sort pour faire rire la visite...

Olivier de Montréal a dit…

"c'est pas facile tous les jours l'expatriation"

Je sais bien... mais c'est très enrichissant, aussi.

Allez, lâche pas. Et profite du meilleur de la côte d'Azur avant ton retour, comme j'essaye de profiter du meilleur de Montréal avant le mien. :)

Jennifer a dit…

Véronique: Tu n'a pas à être désolée, car je ne généralise pas le comportement à tous les français :).

Ce sont des choses qui arrivent ici ...comme ailleurs.

Jennifer a dit…

Danielle : Ça m'a surpris de voir qu'on était les Newfies des Français. Nous et les Belges.

Jennifer a dit…

Olivier: Justement je me suis fait une liste de choses à faire avant de partir.
Et toi..bon voyage en Europe!