vendredi 28 octobre 2011

Cinque Terre

Je m'en confesse. J'ai habité 4 années sur la Côte d'Azur sans avoir visité les Cinque Terre. Dire que ce n'est qu'à 3h de route. Nous avons pourtant été maintes fois en Italie, mais je crois que la réputation qu'elles ont d'être difficile d'accès me rebutait à me déplacer avec 3 enfants en bas âge. Cette fois-ci par contre serait la bonne. Et assurément la dernière occasion d'y aller.
En premier lieu, nous avons profité de ce voyage pour visiter la ville natale de Christophe Colomb, Gênes.

Puis direction Levanto pour y laisser la voiture et prendre le train qui nous conduira au premier village. Il est fortement déconseillé de s'y rendre en voiture. Même que pour certains villages c'est interdit. Il est possible de faire les trajets en bateau de villages en villages, mais c'est parfois impossible due aux conditions météorologiques et des vagues. C'était le cas lors de notre visite. Si vous vous sentez d'attaque, vous pouvez également emprunter les sentiers pédestres qui relient les villages. Certains sont plus difficiles que d'autres. Le train reste le meilleur moyen de transport pour cette visite.

Les Cinque Terre sont constitués de 5 villages. Monterossa Al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Nous avons pris le train entre chaque village, sauf pour le sentier de Dell'amore (le chemin des amoureux) entre Manarola et Riomaggiore. Très beau parcours, avec des centaines de cadenas laissés par des amoureux d'à travers le monde.


jeudi 27 octobre 2011

Séjour Oenologique

Hubby et moi adorons le vin, le rouge de préférence. Notre expatriation en France, nous a permis de profiter de ce hobby au maximum. Habiter la Mecque des vins et pouvoir se procurer des petits bijoux en bouteilles à des prix très abordables étaient sans contredit de beaux avantages. Notre modeste cave à vin s'est peu à peu étoffée. La visite de la région de Bordeaux et ses vignobles était pour nous un rêve. Nous avons donc plier bagage pour quelques jours dans le but d'enfin fouler le sol de ces célèbres terroirs et déguster avec joie leurs merveilleux élixirs.



Agrandir le plan
Ci-dessus, vous pouvez visualiser notre itinéraire. En chemin, nous avons revu la Cité de Carcassonne déjà visitée à une autre occasion. Puis Toulouse, une ville que nous avions vu à peine quelques heures auparavant. Cette fois, nous avons pris le temps de bien visiter cette magnifique ville et ses bâtisses de briques rosées.

Les vignobles de la région de Bordeaux s'étendent sur une large superficie du terroir. Ajoutez à cela ses nombreuses appellations... Les Margaux, Pessac-Léognan, Médoc, Graves, et j'en passe...Si vous n'avez pas quelques semaines pour bien visiter la région, faudra alors cibler vos préférences et vous tracer une belle route des vins personnalisée avec les vignobles de votre choix. Sinon, on s'y perd!
Petit conseil d'amie. Inclure absolument le village de St-Emilion sur votre parcours. Un bijou de petit village!
Carte viticole.
Toujours sur notre nuage de pur bonheur. Plus lourd de quelques précieuses bouteilles pour notre cave. Direction sud-ouest pour une expérience vraiment unique. Nous avons escaladé les Dunes Du Pyla. Les plus hautes d'Europe. La vue y est magnifique! Nous avons atteint le sommet de la dune grâce à un escalier, mais nous avons opté pour une descente plus sportive et beaucoup plus amusante en dévalant la pente raide à grandes enjambées.

video


Et pourquoi pas une bonne crème glacé sur la promenade de Biarritz. La station balnéaire était bondée de monde. Fallait bien s'y attendre en pleine saison estivale et par une superbe journée ensoleillée.

Même si l'heure du retour se faisait sentir, nous avons fait un petit détour en Espagne. C'est trop génial pour ça l'Europe. Tout est si près. On peut changer de pays comme ça sans flafla. Et hop, on va souper en Espagne, à San Sébastian. Ça se place bien dans une conversation :).