mercredi 27 août 2008

La Russie pète le feu

Apparenté à L'Internationnal des Feux d'Artifices de Montréal, le Festival d'Art Pyrotechnique de Cannes se veut une compétition de feux d'artifices entre les pays participants. Avec trame de son en arrière plan, les feux de Cannes sont l'un des évènements majeurs de la pyrotechnie.
Le spectacle a lieu dans la baie de Cannes et chaque année les participants se disputent la Vestale d'argent et à tous les 4 ans la Vestale d'or.
Dimanche, la Russie clôturait le festival. Bien installés sur la plage, nous avons pu assister à 20 minutes de feux éblouissants. J'ai jamais vu une finale de feux d'artifices comme celle-là. Les feux éclataient de partout sans répits et sans rythmes. La musique était perdue dans le bruit intense des pétards, apparemment entendu à des km à la ronde ( commentaire d'un ami). Au départ rien ne pouvait prédire cette fin chaotique. Le spectacle était semblable à bien d'autres, les classiques de la musique russe accompagnaient parfaitement les feux multicolores éclairants le ciel. Mais les dernières minutes avaient l'air plus précipitées qu'orchestrées.
Fin du spectacle...

4 commentaires:

Danielle a dit…

Eh ben!! Ca me rappelle l'internationale Benson and Hedges quand on allait sur le pont Jacques-Cartier qui était bloqué à la circulation pour l'occasion!!! C'est bien beau, tout ça!

Beo a dit…

Tu sais qui a gagné?

Jennifer a dit…

Danielle : Effectivement c'est comme les feux Benson and Hedges de Montréal. C'est juste dommage qu'il faut toujours braver la foule pour des événements du genre.

Jennifer a dit…

Béo : Ben non! Même leur site ne le mentionne pas. Sans avoir vu les autres feux, je ne crois pas que la Russie gagne. C'était très beau, mais pas assez exceptionnelle.