mardi 18 septembre 2007

Attaque au cours de Yoga

Je me suis réinscrite au gym et ce matin j'ai été à mon premier cours de Yoga. Alors, j'arrive dans la classe. Les lumières étaient tamisées. On ne voyait pas très bien. Les tapis étaient au sol et étaient tous occupés. Je regarde autour. Je ne vois pas d'endroit désigné pour en récupéré un . Alors, je scrute la pièce, et là j'en vois un avec rien dessus et autour. Donc, je le prends. Je le déplace même un peu en avant pour être devant le miroir. Je place ma serviette et je m'assoie. J'attends que le cours commence. Je suis calme...

Une femme arrive en criant que j'ai pris son tapis que je suis effrontée... blablabla...insultes après insultes. Calmement, je lui rétorque que le tapis était vide et que je ne savais pas qu'il lui appartenait. Énervée, elle m'écoutais à peine. Elle me dit qu'elle avait mis sa serviette à côté et qu'elle avait placé le tapis devant le miroir pour elle. Sa première erreur. Car, c'est moi qui a déplacé le tapis. Je me tourne vers ma voisine et lui demande si elle a bien vue comme moi que le tapis était vide et que je me suis placée à côté d'elle. Elle me regarde avec des yeux de poisson mort et ne dit rien. Pendant que l'autre hystérique continuait à gueuler, là j'en ai eu assez. Je lui est dit : Que ce n'était pas la manière d'aborder les gens. Que le savoir vivre, c'est elle qui en avait pas. Que les choses peuvent être demandées avec respect. Que son tapis elle peut le reprendre, car je ne ferai pas la guerre pour si peu. Et qu'un simple "Pardon madame, je crois que vous avec pris mon tapis." aurait suffit.

Le plus frustrant, c'est qu'il n'y a eu aucunes excuses de sa part. En plus, elle a finalement pris un autre tapis qu'elle a trouvé.

Je voudrais bien croire à un incident isolé, mais depuis que je suis en France, j'ai vécu plusieurs altercations de ce genre. Le jeu est "qui va crier le plus fort". Le problème, c'est que je ne suis pas une criarde. Ces épisodes me perturbent grandement et je prends beaucoup de temps à m'en remettre. Je ne comprends pas cette mentalité de l'insulte automatique, cette méchanceté gratuite, ce manque d'empathie...

Le cours de Yoga n'a pas été aussi relaxant que prévu.

10 commentaires:

Louis Turmel a dit…

Salut Jen,

bizarrement, je suis content de voir que je ne suis pas le seul a avoir des soucis dans les salles de sports... car nous en etions presqu'au coup dans une salle de musculation, moi et un mastodonte de 110kilos... Pour une barre... que j'utilisais, et lui le gros "cave" etait a l'autre bout de la salle en train de s'entrainer et me crier apres, la salles etait bonder, et plus une personne ne parlaient, tous nous regardaient, moi calmement lui parlant... lui me pointant du doigt et me criant apres... Bref... Parfaitement en accord avec toi, souvent aucune civisme, par moyen de parler calmement, toute suite les plomps sautent... pour un enfantillage !

pascal a dit…

Est-ce unique à la France ? On pourrait se poser la question. Au québec, tu le sais Jennifer, on a tendance à accuser les babyboomers de ce genre d'attitude. Le "tout leur est dû". M'enfin :-)

Ceci dit, en 2005, dans le métro de Paris alors que j'étais en route vers Orly avec tout mes bagages, je ne me suis pas apperçu qu'un de ceux ci avait déboulé et arrêté sa course contre la jambe d'un femme qui se tenait debout près de moi. Mon ex m'a fait la remarque de ramasser mon sac. Ce que j'ai fait en m'excusant à la jeune femme (fin vingtaine). C'était mon sac le plus léger, même ma fille en aurait pas fait de cas. Malgré mes excuses, le regard qu'elle m'a jetée m'a donné l'impression que je l'avais volontairement agressée. Voyant ça, je lui ai fait un signe de la tête en levant le menton qui voulait dire "Qu'est-ce que tu veux toé?" Puis je me suis tourné dos à elle. Il y a des limites quand même à s'excuser.

Shandara a dit…

Ben dis donc, elle en a grandement besoin des cours de Yoga cette p'tite dame.

Jennifer a dit…

Louis : Ça me rassure aussi de voir que je ne suis pas seule à vivre ça. Je compati. C'est d'autant plus difficile quand dans la situation tout le monde te regarde et personne dit quelque chose pour t'aider.

Jennifer a dit…

Pascal: Je suis certaine que des situations comme celle-là arrivent aussi au Québec, mais d'après mon expérience( et c'est mon avis personnel) où il y a une grande différence c'est dans la fréquence et la probalité que ça arrive ici.
J'ai 33 ans et je ne me suis jamais faite agresser de la sorte au Québec ou à Vancouver. Depuis que je suis ici c'est la quatrième fois! C'est pour ça que j'ai écrit le billet.
J'ai aussi appris ici que s'exuser est vue comme un signe de faiblesse. J'ai du travail à faire car j'ai l'excuse facile!

Jennifer a dit…

Shandara : Je dirais même de cours de communications interpersonnelles. En tout cas, elle a réussi à ruiner ma séance de Yoga. Pour la semaine prochaine, je crois que je vais m'acheter un tapis. Comme ça, j'aurai l'esprit tranquille.

Veronique a dit…

Tiens, ça me rappelle pourquoi j'étais si heureuse à Montréal et pourquoi j'apprécie autant Vancouver. Ici, pas d'aggressivité inutile! Je suis française, mais j'étais régulièrement traumatisée par l'attitude des gens quand je vivais là-bas. Les "grandes gueules" règnent, en France!
Bravo à toi d'avoir gardé ton calme...

Jennifer a dit…

Merci Veronique! La situation m'a plus attristée que mise en colère. C'est quelque chose à laquelle je dois m'habituer ici. C'est dommage...

Anonyme a dit…

Vosu avez vraiment cette impression sur la France?
Apres je sais pas ca peut paraitre bizarre mais les mentalites changent selon les regions.Par exemple dans ma region (vers le nord est) je n'ai que tres rarement vu ce genre d'esclandre pour rien.Bon apres c'est sur y a toujours un ou deux taré pour la ramener pour que dalle, mais a ce point la, non jamais vu....quelle idée aussi, venez dans le nord est!! lol

Jennifer a dit…

J'ai loin d'avoir visité toute la France. Alors mon observation est basée sur mon expérience en Côte d'Azur. Je n'ai pas encore visité le Nord et je compte bien le faire. Je suis d'accord avec vous sur les différences selon la région dans laquelle vous êtes. Au Québec, c'est, à mon avis pareil. Il y a des régions plus sympa! Mais n'ayez crainte je ne voulais pas généraliser, je sais faire la part des choses.:0)