samedi 24 mai 2008

Un endroit pour les riches et célèbres

Comme en ce moment c'est le Festival de Cannes et le Grand Prix de Monaco, la Côte d'Azur fourmille de célébrités. Vivre dans une région recherché par les Très très riches de la planète a ses inconvénients. L'immobilier est hors de prix, les bons restaurants à 100 euros et plus la tête, les plages privées, les boutiques de marques, les yatchs, les voitures de luxe, les grands hôtels et les spas... Il y a une facette à la Côte d'Azur qui n'est pas accessible à tous.

Il faut quotidiennement côtoyer cette richesse excessive et parfois ça m'écœure! J'en fais une surdose! Parce que je suis au premier plan de cette abondance. Je les vois tous les jours se pavaner, de vrai publicités ambulantes, avec leur lunette Channel, et leur sac Hermes. Je croise de temps à autre, même dans mon village, une Ferrari rouge pétante. Les ports de plaisance sont remplis des plus gros yatchs au monde. Il y a cette superficialité presque palpable. Dans un monde comme aujourd'hui, tant de richesse au même endroit c'est ahurissant.

Puis, les "peoples", comme on les appelles ici, se promènent au même endroit que nous avec une horde de paparazzis à leur trousse, c'est presque irréel. La folie ces temps-ci c'est Brad Pitt et Angelina Jolie. Tous les magasines ne parlent que d'eux. Mercredi matin, le couple magasinait chez Toys R Us. Non, non, je n'y étais pas.... mais j'y vais régulièrement et cette semaine j'avais un cadeau d'anniversaire à acheter pour une copine de classe. Ah Zut ! Raté de peu... :)

Non mais, blague à part, je vais garder l'œil ouvert. On ne sait jamais... ça ferait un bon sujet pour un futur billet, non?

8 commentaires:

Mazsellan a dit…

Ils ont juste à venir magasiner au Québec, ils ne se feront pas achaler par personne. Ici, il n'y a pas de paparazzi et nous sommes respectueux de l'intimité des gens connus et de tout le monde quoi. À la limite, on les salue et on contiue notre chemin sans faire de vagues.

Beo a dit…

C'est ce qu'on fait en Suisse aussi, pas que j'en ai croisé des masses. À date j'ai juste été à 2 clients d'Henri Dès, et discuté avec Alain Morissod mais c'est pas pareil: ils sont chez eux ici eux ;)

Par contre pour les pubs sur 2 pattes et la superficialité: la Suisse est dure à battre! J'avoue que ça m'énervait beaucoup au début, maintenant pas vraiment beaucoup moins.

J'entends de ces converstations futiles au possible!!!!

Danielle a dit…

C'est vrai que j'aurais du mal à côtoyer autant de richesses tous les jours... Tu te sens vraiment pauvre dans un environnement comme ça!

François a dit…

Luxure n'est pas luxe, malgré que ça peut devenir un luxe de pratiquer!

Jennifer a dit…

Mazsellan : C'est vrai ce que tu dis. J'ai gardé cette même mentalité. J'ai beaucoup de difficulté à comprendre ceux qui reste à faire le pied de grue devant un hôtel, dans l'espoir d'apercevoir une idole.

Jennifer a dit…

Beo :Moi c'est plutôt le contraire...Au début ça me dérangeait pas, mais maintenant je commence à me sentir pauvre en comparaison.

Jennifer a dit…

Danielle : C'est tout à fait ça! On se sent très pauvre!

Jennifer a dit…

François : Un grand merci François! Grâce à toi, j'ai pu rectifier mon erreur. J'ai bien rigolé! Surtout avec ma phrase..."Je fais une surdose de luxure."